Percer un bouton dans les règles de l’art

Non je ne suis pas tombée sur la tête mais je ne suis pas née de la dernière pluie. Je sais bien que même si tout le monde vous répète tout le temps que percer un bouton c’est maaaaaaal, vous allez le faire quand même. Donc autant causer le moins de catastrophes possible en appliquant quelques règles pour percer un bouton dans les règles de l’art !

Pour commencer, je me dois d’être honnête avec vous. Je m’appelle Chahi et je perce mes boutons. Et je ne veux pas me déculpabiliser mais je suis sûre que tout le monde le fait donc autant dire que cet article est d’intérêt public (rolalaaaa comment ça met la pression). Allez c’est parti pour les conseils.

 

On commet le meurtre le soir

Pas parce qu’il fait nuit et qu’on a moins de chance de se faire griller mais parce que la peau se régénère pendant qu’on dort (la sieste ça compte pas. Quoique …). En perçant les boutons le soir, on laisse ainsi à la peau toute la nuit pour se réparer un maximum. En plus, quand on perce un bouton, en général il continue de couler et il devient impossible à maquiller (le fond de teint ne tient pas sur le truc dégoulinant qui en sort) et surtout on risque d’infecter ses pinceaux, son maquillage et tout et tout. Et enfin, quand le bouton a été tripoté, il est tout rouge et beaucoup plus dur à camoufler ! Donc quand on veut percer un bouton, on le fait le soir !

 

 

On ne revient pas sur le lieu du crime

Je veux bien vous laisser céder une fois mais on ne fait pas du harcèlement non plus en revenant toutes les 5 minutes.

 

On fait ça proprement

Peau démaquillée et propre et mains lavées sont de rigueur ! Parce que c’est déjà mal de percer un bouton mais si en plus on le fait alors qu’on a encore son fond de teint, bonjour la surinfection !

 

On fait attention aux empreintes

On ne va pas quand même pas percer un bouton avec ses mains et risquer de laisser ses empreintes partout. Non seulement nos vilains ongles manucurés risquent d’abîmer la peau et laisser de vilaines cicatrices mais en plus on risque de s’infecter les mains et sous les ongles. Et là c’est la catastrophe parce qu’à coup sur on va propager la bactérie sur le reste du visage !

 

On efface les traces du crime

Une fois qu’on a commis l’horreur, on désinfecte bien. Vous pouvez utiliser le produit que vous voulez en fonction de ceux qui marchent sur vous. Moi je mets un peu de Cicapeel ou de Eryacne en local, ça picote beaucouuuuup mais ça marche plutôt bien ! Il faut souffrir pour percer un bouton !

 

On fait comme si de rien était

On enchaîne avec sa crème de nuit (et/ou lotion, sérum et tout et tout). Et puis l’air de rien en sifflotant on va dormir ni vu ni connu !

 

Je précise quand même que je ne vous incite absolument pas à percer vos boutons et si vous êtes capable de retenir vos mains tant mieux mais si vous êtes des gratteuses compulsives, suivez bien ces quelques conseils pour éviter le pire ! Et si vous avez régulièrement des problèmes de boutons, je vous conseille de lire ma revue sur Déboutonnez-moi qui a été un miracle pour ma peau !

 

Allez avouez, vous aussi il vous arrive de percer un bouton… Mais est-ce que vous appliquez des règles particulières ?

 

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Snapchat : Mamzelle_Chahi et sur tous les réseaux :

icones-sociales-lipsticks-facebookicones-sociales-lipsticks_0008_twittericones-sociales-lipsticks_0005_hellocotonicones-sociales-lipsticks_0002_inspiliaicones-sociales-lipsticks_0002_instagram

4 Commentaires on Percer un bouton dans les règles de l’art

  1. Bérengère in Wonderland
    12 mai 2015 à 21 h 11 min (3 années ago)

    Je me cache très fort car moi aussi je perce mes boutons ! Ils font mal, sont désagréable et restent la une éternité si je ne fait pas sortir ce vilain truc de ma peau !
    Tout comme toi, je fais ça le soir, avec une peau et des mains propres. Après je désinfecte correctement et normalement le lendemain je n’ai plus rien, juste une petit marque rouge qui témoigne du crime !

    Tendresse et baisers sucrés

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      15 mai 2015 à 13 h 24 min (3 années ago)

      Pas besoin de se cacher, je pense qu’on est très très nombreuses à le faire !
      Bravooo tu es une excellente tueuse en série, tu fais tout bien dans les règles et tu sais effacer les traces :p

      Des bisous 🙂

      Répondre
  2. Le Petit Blog de Lo
    13 mai 2015 à 23 h 01 min (3 années ago)

    Heureusement, je n’ai jamais eu beaucoup de boutons mais dès l’approche des partiels, quelques uns font leur apparition et, comme beaucoup, je ne peux m’empêcher d’en percer certains. Vraiment pas bête de s’en charger le soir 🙂

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      15 mai 2015 à 13 h 25 min (3 années ago)

      Chanceuse !
      Oh oui le soir c’est super, ça laisse à la peau toute la nuit pour se réparer 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *