Freelance : Mon parcours pour y arriver

Coucou les filles ! Je suis contente de vous écrire enfin cet article, vous me posez tellement de questions sur mon statut d’auto-entrepreneur que ce soit en commentaires ou par mails. Et comme ça a l’air de vous intriguer, j’ai décidé de vous en faire un post pour tout vous dire sur mes débuts de freelance.

parcours-freelance-mamzelle-chahi

Vous le savez sûrement si vous me suivez sur Twitter, je devais le poster la semaine dernière mais en ce moment, j’enchaîne contretemps sur contretemps. Je fais ce que je peux pour continuer de poster régulièrement mais c’est pas toujours évident. Maintenant que la minute « je me plains » est terminée, on peut rentrer dans le vif du sujet.

 

Mon parcours scolaire

Depuis que j’ai 12 ans, j’ai, dans un coin de ma tête, l’envie d’écrire et de travailler dans le journalisme. Mais en grandissant, ce rêve a pris de moins en moins de place dans ma tête. J’ai beaucoup de mal à accepter l’échec et je préférais abandonner plutôt qu’échouer. Il faut dire aussi qu’à l’époque où j’étais ado (l’époque des dinosaures quoi) internet et ses belles opportunités n’existaient pas.

parcours-freelance-scolarite-mamzelle-chahi

J’ai eu un début de parcours scolaire de bonne élève bavarde. Au lycée, j’ai choisi la filière scientifique sans trop savoir pourquoi et j’ai eu mon Bac avec une mention. Et c’est après le Bac que les choses se sont compliquées, j’ai eu un peu de mal à trouver ma voix et après de mauvais choix, j’ai atterri en Langues Étrangères Appliquées. LEA c’est pas mal, on y fait des langues bien sûr mais aussi de l’économie, du droit, de la gestion, du marketing… mais pas vraiment d’écriture.

 

Mes premiers pas dans la rédaction

Heureusement pour moi, j’ai eu la chance de pouvoir intégrer un magazine féminin pour mon stage de troisième année. C’était un stage dans le domaine de la communication en réalité mais j’avais quand même mis le pied dans le domaine dont je rêvais. Et puis, comme ça s’est très bien passé avec l’équipe j’ai pu écrire aussi pour le site internet lorsque j’avais un peu de temps. J’ai appris énormément de choses grâce à ce stage et j’ai été confortée plus que jamais dans mon envie de passer ma vie à écrire. Mais il m’a aussi appris quelque chose sur moi que je n’aurais jamais imaginé : j’étais attirée par l’univers féminin, la beauté et ses futilités. Avant ça, et c’était il y a à peine 4 ans, c’était un univers qui m’était complètement étranger.

 

Tout s’enchaîne

Ce stage s’est tellement bien passé que deux mois après l’avoir terminé, j’ai été recontactée pour continuer de travailler avec eux. J’écrivais donc régulièrement pour le site internet jusqu’à ce qu’il ferme.

parcours-freelance-mamzelle-chahi-3

Entre temps, j’ai continué mes études en Master LEA et surtout, j’ai eu envie de me lancer sur internet. Avec des copines on a lancé un webzine qui parlait de beauté, mode, people, lifestyle… Ça s’appelait Mamzelle Magazine. Il a tenu quelques temps et puis les filles ont perdu la motivation et je me suis retrouvée toute seule. C’est là que Mamzelle Magazine est devenu Mamzelle Chahi !

Et puis pour stage de Master, j’ai encore eu la chance de rester dans mon domaine et d’intégrer un autre magazine, de société cette fois-ci. Encore une fois, l’expérience fut enrichissante et après le stage j’ai continuer à travailler avec le magazine.

 

Finalement, le statut d’auto-entrepreneur

L’année dernière, la rédactrice en chef du magazine féminin pour lequel j’avais travaillé m’a recontactée pour que je travaille à nouveau avec elle et cette fois-ci pour le magazine papier ! Vous imaginez ma joie ? Et bien c’était plus que ce que vous imaginez !

parcours-freelance-mamzelle-chahi-2

Du coup, juste avant l’été je me suis dit que c’était le moment et j’ai opté pour le statut d’auto-entrepreneur. Je m’habitue doucement à la paperasse et aux démarches administratives. J’apprends aussi le démarchage qui est pour moi la chose la plus difficile mais tout ça, je vous en parlerais sûrement dans un prochain article.

 

J’espère que ma petite histoire vous aura aidées ou données des idées. Si vous avez des questions, laissez-moi un petit commentaire et je vous répondrai avec plaisir.

 

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Snapchat : Mamzelle_Chahi et sur tous les réseaux :

icones-sociales-lipsticks-facebookicones-sociales-lipsticks_0008_twittericones-sociales-lipsticks_0005_hellocotonicones-sociales-lipsticks_0002_inspiliaicones-sociales-lipsticks_0002_instagram

10 Commentaires on Freelance : Mon parcours pour y arriver

  1. Mon billet poudré
    14 février 2016 à 21 h 03 min (2 années ago)

    Je suis toute nouvelle dans le domaine des auto entrepreneurs et je ne te cache pas que j’ai beaucoup de mal avec la paperasse également!
    C’est dommage que ton webzine n’ai pas tenu, j’aurais adoré participer à un tel projet… ENfin du coup pour le tien, tant mieux s’il s’est terminé …comme ça on a notre Chahi à 100% pour nous 😉
    J’ai adoré te lire!

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      15 février 2016 à 19 h 45 min (2 années ago)

      Oh j’aurais trop aimé que t’en fasse partie, ça aurait été chouette ! T’es trop gentille d’être contente qu’il se soit terminé :p En même temps, je suis d’accord avec toi, je épanouie encore plus ici !
      Bisous ♥

      Répondre
  2. Joëlle • Elle dit 8
    15 février 2016 à 23 h 59 min (2 années ago)

    Bonsoir,
    Je te découvre via la une de Hellocoton. Je me reconnais dans ton parcours… De mon côté ce n’était pas LEA mais Lettres Modernes 🙂

    Ma passion pour l’écriture prend de plus en plus de place dans ma vie professionnelle. Je suis devenue auto-entrepreneur le mois dernier! Une aventure qui m’enthousiasme au plus haut point au vu des diverses sollicitations des derniers mois 😀

    Au plaisir de te relire,

    Joëlle

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      1 mars 2016 à 22 h 29 min (2 années ago)

      Coucou Joëlle,

      Oh beh bienvenue dans le monde des auto-entrepreneurs ! J’espère que tu vas t’y plaire ! En tout cas, je te souhaite plein de réussite et beaucoup de bonheur dans cette nouvelle vie ♥

      Répondre
  3. HelloCocoon
    22 février 2016 à 16 h 00 min (2 années ago)

    Ohlala LEA, t’as tenu bon ! J’ai fait une première année et je me suis vite enfuie, trop peu de motivation pour la 2ème langue et pour l’éco… :/
    Sinon j’ai cherché tes articles dans le nouveau numéro, mais j’ai manqué de temps pour le feuilleter en entier dans la gare 🙁

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      1 mars 2016 à 22 h 33 min (2 années ago)

      Oh oui et j’ai eu du mal à tenir ! LEA c’est pas le truc le plus passionnant je trouve…
      Sinon, t’es trop chou de vouloir me lire ♥
      Bisous

      Répondre
  4. Le Boudoir de lucile
    23 février 2016 à 18 h 46 min (2 années ago)

    Félicitations pour ce nouveau statut et ces nouvelles aventures !
    J’espère pouvoir en faire de même un jour, dans un autre domaine !
    A bientôt !

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      1 mars 2016 à 22 h 35 min (2 années ago)

      Merci beaucoup ♥ Je te souhaite d’y arriver, c’est trop chouette de travailler dans le domaine qui nous passionne. Et être son propre patron, ça a ses avantages aussi 😉

      Répondre
  5. Chamallow Show
    8 mars 2016 à 11 h 14 min (2 années ago)

    Ton parcours est top ! Et tu as eu beaucoup de chance aussi 🙂 Je recherche un stage en ce moment et qu’est-ce que c’est dur… Par contre clairement, tu as dû taffer comme une folle pour qu’on te rappelle à chaque fois. C’est génial 😉

    Répondre
    • Mamzelle Chahi
      8 mars 2016 à 13 h 56 min (2 années ago)

      Coucou ! Merci pour ton gentil commentaire 🙂 J’avoue que j’ai pas mal de chance. C’est vrai que j’ai tout fait pour être à la hauteur pendant mes stages et puis j’ai fait quelques « sacrifices » en rendant service aussi.
      J’espère que tu trouveras un stage dans le domaine que tu souhaite, il faut postuler de manière spontanée et surtout les relancer !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *