5 questions à se poser avant de se lancer en freelance

Hello ! Ça fait très longtemps que je n’avais plus fait d’article sur ma vie professionnelle et pourtant, je sais bien que c’est un sujet qui vous intéresse. Du coup, je pense que je vais m’y remettre un peu et je commence aujourd’hui !

Le statut d’auto-entrepreneur attire et intéresse de plus en plus de monde mais il reste quand même pas assez connu. Je vous en parlerai plus en détail dans un autre article mais aujourd’hui, je vais vous donner les 5 questions essentielles à se poser avant de se lancer selon moi.

Pour celles qui ne sauraient pas, je suis freelance et je vous ai raconté mon parcours pour y arriver.

 

Est-ce que je suis prête à vivre dans l’instabilité financière ?

Et oui, qui dit freelance, dit revenus instables. En choisissant ce statut, c’est la fin du salaire fixe et régulier. En tant que freelance et quel que soit le domaine, les fins de mois ne sont pas toujours évident surtout au début. Donc avant de se lancer, il faut se demander si on est prêt à faire face à cette instabilité, et surtout si on en a les moyens (vous noterez le jeu de mot). Si vous avez un loyer à payer seule, des enfants à assumer et peu de place pour le risque, ça risque d’être compliquer. Par contre, si vous pouvez vous reposer sur quelqu’un au moins quelques mois, c’est plus réaliste.

 

Est-ce que je garde mon travail ?

Si vous êtes au chômage ou que vous n’avez pas d’activité, la question ne se pose pas. Par contre, si vous avez un emploi, ça mérite d’y réfléchir. Pour éviter le point précédent (l’instabilité financière pour celles qui n’ont pas suivi), il vaut peut-être mieux garder son emploi (au moins au début) en passant à un mi-temps peut-être.

 

Le statut d’auto-entrepreneur est-il adapté à mon activité ?

Un freelance est un travailleur indépendant mais il existe plusieurs statuts et celui d’auto-entrepreneur n’est pas toujours le plus adapté. Avant de se lancer, il faut donc bien se renseigner, notamment sur le portage salarial.

 

Suis-je capable de supporter la solitude ?

Être freelance, c’est souvent synonyme de travail à la maison et en solo. Donc, cette solitude, il faut la supporter ! Vous pouvez aussi envisager le coworking mais ça a un coup et on a pas toujours les moyens. L’autre alternative si vous avez des amis freelance, c’est de travailler à plusieurs chez l’un d’entre vous ou dans un café.

 

Suis-je assez organisé ?

Quand on est freelance, en plus de son activité, on doit gérer l’administratif, la comptabilité, la recherche de client, les relances pour se faire payer… Tout ça, il faut le faire en temps et en heure et donc il faut être organisé.

 

Pour plus d’informations : Portail officiel des micro-entrepreneurs.

 

Est-ce que le statut de freelance vous tente ?

 

Bisous bisous ♥
En attendant un prochain article on se retrouve sur Snapchat : Mamzelle_Chahi et sur tous les réseaux :

icones-sociales-lipsticks-facebookicones-sociales-lipsticks_0008_twittericones-sociales-lipsticks_0005_hellocotonicones-sociales-lipsticks_0002_inspiliaicones-sociales-lipsticks_0002_instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *